Méditation Zen & Taoïste

Définition de Méditation Zen

La méditation n’est pas une croyance ou une religion et ne nécessite pas d’être moine ou ascète et de se retirer du monde pour pratiquer. Nul besoin non plus de changer sa vie pour s’y exercer. Cet art est accessible à tous.

La méditation ici permet d’être pleinement conscient afin d’avoir une attention juste sur l’instant présent pour examiner les sensations qui se présentent à l’esprit et aux corps et observer le mouvement dans l’immobilité. C’est la base de la pratique Bouddhiste.

Définition de la Méditation Taoïste

Nous verrons aussi la méditation Taoïste avec l’alchimie interne, les différentes respirations, les sons thérapeutiques et les auto-massages spécifiques.

Quels en sont les effets ?

  • Relâchement physique et mental
  • Renforcement énergétique
  • Libération des énergies perverses
  • Sagesse Bouddhiste
  • Gestion des émotions et du stress
  • Prise de confiance face aux événements de la vie
  • Être pleinement conscient de l’instant
  • Prise de conscience de son être
  • Réalité de SOI par l’expérience directe (libération, joie, bonheur)

Pour qui ? 

  • Les personnes ayant besoin de calme afin de se ressourcer dans l’instant.
  • Les personnes désirant améliorer leur santé physique et mentale
  • Les personnes voulant se connaître intérieurement.
  • les personnes qui désirent aller plus loin dans la recherche interne. (alchimie Taoïste)
  • Découvrir la sagesse et la compassion.
  • Trouver sa nature originelle.

“Immobile en Terre et Ciel, afin d’unifier le Tao”

Quand et où ? 

Tous les vendredis de 12h30 à 13h30 à la salle Carrière.

“On a tendance à croire généralement que la vie spirituelle consiste à suivre une certaine pratique, un rituel ou des exercices spirituels. Nous partons de l’idée que suivre ce chemin particulier nous transformera d’une certaine manière en une personne élevée spirituellement et dotée de qualités exceptionnelles.
Pourtant, souvent, ce n’est qu’un autre aspect de l’ego qui garde encore le contrôle et se donne juste une noble « habitude spirituelle ».”


Ajahn Sumedho